Cadeaux de noces

  • Organiser son mariage

    Avant de le Grand Jour il y a les démarches administratives, les préparatifs religieux, le choix des vêtements, ... Bref une petite dose de stress

  • La liste de mariage

    La vaisselle, le linge de maison, les bibelots, l'électroménager,... Il va falloir faire des choix et bâtir une liste de ce qui vous servira dans les années à venir.

  • Le voyage de noces

    Passés les préparatifs, passée la cérémonie, fini la tension de l'organisation. Enfin, goutons un peu de détente et de tranquillité au bord de la piscine ou d'un lagon avec un cocktail bien frais.

  • Les anniversaires de mariage

    Un an, deux ans, cinq ans, dix ans, vingt cinq ans de mariage... La vie s'écoule et le temps égrène les anniversaires de mariage. Quelle idée cette année pour continuer à surprendre son conjoint...

Bienvenue sur le site du mariage et des anniversaires de mariage

 

mariage

Les noces sont les dates-anniversaires de votre mariage, union libre ou PACS. Fêter ses noces est une tradition très respectée en France ainsi que dans de nombreux pays.

En France, un thème spécial a été attribué à chaque anniversaire de mariage.

Sur notre site www.cadeauxdenoces.com  vous trouverez :

saluant chaque thème, une page personnalisée sur un plan culturel
* un annuaire de sites de cadeaux et une sélection d'idées cadeaux 
* situant l'endroit du monde d'où provient chaque thème, une proposition de voyage inoubliable voire insolite.

Notre site www.cadeauxdenoces.com vous inspirera des idées-cadeaux pour tous les grands évènements personnels, familiaux, amicaux ou professionnels qui rythment les grands moments de la vie. Ces idées cadeaux seront mises à jour régulièrement et si vous voulez recevoir en direct les nouveautés il vous suffit d'aimer notre page Facebook

Vos commentaires sur cette page seront précieux pour nous accompagner dans l'actualisation de notre site, nous vous en remercions par avance.

 

 Très bon mariage ou anniversaire de noces !

 

 

Idées cadeaux

Le mariage musulman

Le mariage musulman est l'alliance d'un homme et d'une femme, afin de fonder une famille et, sur le plan juridique, d'établir alliances et filiations légitimes.
Les prescriptions du Coran ont rééquilibré les rapports hommes-femmes, en accordant à la femme mariée une personnalité juridique distincte et séparée par la dotation d'un patrimoine propre qu'elle est libre d'administrer.
Le Coran fixe des normes sur le mariage pour protéger la femme de toutes les « perversions » antérieures, en interdisant certains mariages consanguins ou non; il s'oppose à la prostitution; rend obligatoire la dot qui entre dans le patrimoine personnel de la femme (dans la période préislamique, la dot était attribuée aux parents), recommande le douaire « mahr » et reconnaît la polygamie limitée à quatre épouses. L'usage veut que le douaire soit évoqué oralement lors de la prononciation des vœux de mariage entre les deux personnes. Par le douaire, l'homme témoigne de son affection pour la femme avec qui il se marie; il témoigne aussi de son engagement dans cette relation.
La femme est libre de travailler et peut utiliser son pécule comme elle veut, son mari n'a aucun droit sur son patrimoine personnel.
La femme peut, par contre, exiger du mari qu'il subvienne à l'entretien du ménage car qu’elle soit très fortunée ou pas, ces charges reposent sur l’époux.

Le mariage musulman est celui qui offre la plus courte cérémonie religieuse mais le plus long mariage. La cérémonie en elle-même se déroule sur les quelques dix minutes prévues à cet événement. Mais le mariage s'étend sur plusieurs jours et répond à un rituel très précis : cérémonie au henné pour la mariée, fêtes, danses.

La tradition de la cérémonie du henné
La cérémonie du henné n'a pas son origine dans le Coran. La fête commence par le bain purificateur de la future au hammam. Ensuite vient la cérémonie du henné (plante odorante qui embellit, nourrit et purifie la peau). On applique des décorations au henné sur les mains de la mariée. Ce rituel a lieu 7 jours avant ou la veille du mariage, en présence des femmes des deux familles et des amies. Dans la tradition maghrébine, la cérémonie du henné a toujours lieu en soirée, c’est pourquoi on l’appelle "la nuit du henné". Le henné est réputé apporter la Baraka (chance). La cérémonie du henné fait passer la jeune femme au statut de femme mariée. Elle continue par des danses et des chants.

La cérémonie
Les mariés sont accompagnés de deux témoins. Le père ou tuteur de la mariée est présent et peut permettre l'absence de celle-ci si elle lui a signé son consentement au mariage. Durant la cérémonie menée par l’imam ou le responsable de l’épouse, le mari doit offrir un présent à sa femme, le douaire vu plus haut. Un verset du Coran est lu, et la famille se retrouve alors pour plusieurs jours de fête. La prononciation des voeux se déroule dans la maison de l'une des deux familles le plus souvent ou à la mosquée..

L'homme a six obligations principales envers son épouse :
* devoir de cohabitation
* devoir conjugal
* partage des nuits (en cas de polygamie, le maximum étant de quatre femmes). A signaler la Tunisie et la Turquie ont interdit la polygamie. Le Maroc l’a rendue très compliquée.
* devoir d’entretien (nafaka)
* abstention de tous sévices
* maintien des relations de l'épouse avec sa famille

La femme a cinq obligations :
*obéissance envers son mari
* habitation au domicile conjugal
* fidélité (ce principe n'a pas été codifié dans le droit positif contemporain des Etats musulmans, mis à part pour la Moudawana marocaine, qui faisait de la fidélité le premier des droits du mari. Toutefois, depuis la réforme du Code de la famille marocain de 2004, celui-ci prescrit une « fidélité mutuelle »).
* soins du ménage
* autorisation maritale pour disposer de certains contrats (cette obligation ne résulte que du droit malékite classique, lorsque la femme veut donner plus d'un tiers de ses biens à un autre; ces dispositions n'ont pas été reproduites dans le droit positif contemporain, et tous les codes d'Afrique du Nord posent a contrario le principe de pleine capacité de la femme mariée)

Position de l'Église catholique et le mariage dans l'Islam
L'Église reconnaît la validité du mariage islamique entre deux musulmans, comme les autres célébrations entre deux non baptisés. L’Eglise catholique peut dissoudre le mariage si un des musulmans se convertit au catholicisme pour épouser un catholique.
Seule formalité à remplir en France : remettre le certificat de mariage civil à l’imam.

 

 

Share